La vision thermique ou nocturne est le nom d’un instrument qui, basé sur la détection de la chaleur émise par un corps ou un objet sous forme de rayons infrarouges, invisible à l’œil…
La vision thermique ou nocturne est le nom d’un instrument qui, basé sur la détection de la chaleur émise par un corps ou un objet sous forme de rayons infrarouges, invisible à l’œil nu, traite son image. Grâce à cette caractéristique, les visionneuses thermiques facilitent la vision des personnes ou des choses dans l’obscurité, mais elles sont également utilisées dans d’autres domaines, par exemple pour prévenir et surveiller les incendies de forêt, contrôler les processus industriels ou les zones polluées et, bien sûr, également à des fins militaires. Il existe plusieurs modèles : les plus simples sont ceux en forme de jumelles où l’image affichée correspond à l’aura de chaleur que dégage le corps. Celles de balayage sont plus fines : l’information est transférée au détecteur infrarouge par deux miroirs qui analysent de très petites surfaces à la fois mais qui, se déplaçant grâce à un mécanisme de très haute précision, couvrent progressivement toute la scène. Le signal thermique est converti en signal électrique, puis la scène est affichée sur un écran comme s’il s’agissait d’une image de télévision.